• Pierre Van Kuley

Red Bull engage Phoenix Wright pour protester Mercedes

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe ce mardi lorsque Red Bull a annoncé contester la sanction donnée à Lewis Hamilton lors du dernier Grand-Prix grâce à l'aide d'un avocat bien célèbre.

Grâce à l'avocat japonais Phoenix Wright, Red Bull aurait trouvé une faille dans le règlement, prouvant que le jugement des commissaires quant à la pénalité de Lewis Hamilton à Silverstone aurait été "manipulé" via le virement PayPal de Toto Wolff a chacun des commissaires sportifs.


Les paiements réguliers de Mercedes aux agents de la FIA ne sont pas rares et n'ont jamais posé le moindre problème jusqu'à aujourd'hui et cela pourrait changer bien des choses.

Pris de court, Mercedes aurait dû se contenter d'un avocat commis d'office en l'américain Theodore Buckland. "Ça veut dire quoi plaider ?" déclare-t-il alors que Christian Horner et Helmut Marko fistbumpent discrètement derrière lui.

0 commentaire