• Mick Rofone

UNE MARMOTTE : "Des réductions sur les places pour la faune locale"

Ce week-end en vue du Grand-Prix du Canada, des marmottes se sont exprimées sur les nouvelles mesures qui ont ravi les locaux de l’île Notre-Dame à Montréal.


Réputé pour être bâti au cœur d’une zone sauvage, le circuit Gilles Villeneuve n’a jamais été très apprécié par les animaux locaux puisqu’une fois par an, ceux-ci sont dérangés par la venue du paddock de F1. Cependant, le Grand Prix est réputé pour voir, chaque année, le passage d’animaux comme des mouettes ou et des marmottes. Jérémie, une des marmottes, nous confie :


"Beaucoup d’entre nous sont passionnés de F1, mais c’est vrai que ce n’est pas très agréable d’avoir ça chez nous : mais on fait avec. Malheureusement, Bernie [Ecclestone] nous interdisait l’entrée dans les tribunes. Sauf si, évidemment, on achetait nos places. C'était vraiment injuste. On est chez nous, bon sang de bois ! C’est pour cela que beaucoup d’entre nous assistions aux courses en fraude. Mais l’an dernier il y a eu un nouvel accident et c'était la fois de trop."


On se souvient en effet l’an dernier que Romain Grosjean avait percuté une marmotte en essais libres.


"Martin, un fan de F1 depuis toujours, était venu supporter Vettel qu’il idolâtre depuis ses débuts. C’était une marmotte exceptionnelle et un super voisin. Et ça me fait encore plus mal de savoir que Vettel avait gagné la course et qu’il n'avait pas pu voir ça."


"Nous avons protesté et Liberty Media nous a écouté. Ils sont bien plus à l’écoute du public que Ecclestone et tous les animaux locaux ont eu des places à prix cassé. Je les en remercie et pour la mémoire de Nico, je suis aussi venu soutenir Sebastian [Vettel] ce week-end."


0 commentaire